Mort en sauvant un enfant


Durant l’été 2000, un Palestinien s’est noyé après avoir sauvé un enfant israélien.

Durant l’été 2000, Omi Djadah, un Palestinien âgé de 24 ans, de Habala, en Samarie, est mort à l’hôpital de Poriya, à proximité du lac de Tibériade. Alors qu’il se tenait au bord du lac en compagnie de deux amis, il s’est jeté à l’eau en entendant les appels à l’aide d’un garçon de six ans, Gusha Leptev. Il a maintenu la tête de l’enfant hors de l’eau jusqu’à ce qu’un policier l’aide à le sortir du lac. Malheureusement, le sauveur a été ensuite entraîné par le courant. Secouru après vingt minutes, il a été amené à l’hôpital dans un état critique et y est décédé deux jours plus tard. Il était père de deux enfants et son épouse est enceinte. Son sacrifice a été salué par plusieurs journaux israéliens.


Citation lors de l'homélie du Père Charles du 30 août 2020