Écho de la messe des familles du dimanche 19 décembre 21



La couronne d’Avent avec ses quatre bougies sera allumée en quatre étapes.


La première nous rappelle la Création de la lumière, tout au début du monde : « et Dieu vit que cela était bon. »


La seconde est comme l’étoile qu’a annoncée Balaam : elle brille et guide les mages vers le Sauveur.


Philippe nous rappelle les trois appels de trois premiers dimanches de l’Avent - germe de justice, baptême de conversion, feu de l’Esprit - et aujourd’hui c’est le Berger des Nations en qui nous pouvons puiser force pour aller vers celui qui est isolé ou triste.


Isabelle C. Nous conte l’évangile joué par Rosalie et Amélie qui représentent sous nos yeux la scène de la Visitation. Marie se met en chemin avec empressement, en traversant toute l’église pour rendre visite à Elisabeth. Elles dialoguent : « comment vas-tu ? Mon bébé a bondi de joie dans mon ventre » dit Elisabeth, et elles sont toutes deux heureuses.


La troisième bougie nous suggère que l’Esprit descend sur Elisabeth, qui dit à sa cousine « tu es bénie entre les femmes, tu as cru que le Seigneur accomplira ce qu’il t’a annoncé. » Marie lui répond en jubilant et disant combien est magnifique le Seigneur.


Ces deux femmes sont rayonnantes parce qu’elles portent la vie en elles. Marie est bénie par Elisabeth qui a senti bondir son fils en elle et l’Esprit l’aide à reconnaître la prophétie d’Isaïe dans cet événement.

Nous fêtons « Noël chaque année. Mais ce serait peut-être chaque jour si comme Marie nous disions : »je suis la servante du Seigneur » et que comme elle nous nous mettions en route pour aller vers les autres.


La quatrième bougie est allumée : elle nous représente nous-mêmes, qui sommes des signes concrets de l’espérance de Noël. Et les enfants viennent accrocher au sapin l’étoile qu’ils ont préparées et qui représentent leurs petits engagements de tous les jours, leurs attentions pour les personnes de leur entourage.

Philippe DG relu par Benoit D.