Homélie du dimanche 30 janvier 2022


L’assemblée a été invitée avec les enfants à réfléchir sur le sens du mot Amour.

L’Amour est très grand mais il se vit dans tous les petits gestes du quotidien.

Benoît a posé la question aux enfants « Amour et aimé, qu’est-ce que ça veut dire » ?

- L’amour ne correspond pas à un ordre, ça vient du cœur, de l’intérieur de soi-même, c’est un sentiment.

- L’amour est aussi une attitude, être attentif à l’autre, savoir rendre service, être à l’écoute de l’autre

- L’amour implique aussi le respect, accepter l’autre comme il est, être attentif à l’autre..

Dans la lecture de la première lettre de Saint Paul apôtre aux Corinthiens, l’apôtre Paul nous rappelle ce qu’est l’Amour , il prend patience, il ne jalouse pas, il ne s’emporte pas, il ne se vente pas, il fait confiance, il espère tout, il endure tout.

Après l’évangile, Benoît raconte l’histoire de la veuve de Sarepta et Elie.

Cette histoire nous montre

- L’Amour de Dieu passe par des petits signes du quotidien

- L’amour entre les hommes passe par l’accueil de l’autre ; Elie et la veuve ne se connaissait pas, mais ils se sont accueillis, ils se sont fait confiance. L’amour de Dieu est passé à travers cette veuve.

En conclusion :

- Les sentiments c’est excellent mais c’est fragile, il y en a des bons et des mauvais. Cultivons les bons sentiments. L’amour c’est plus que des sentiments, Jésus nous dit d’aller plus loin que nos sentiments, il ne faut pas se contenter d’aimer sentimentalement. Nous sommes parfois amenés à aimer des personnes que nous ne connaissons pas et ce simple geste peut changer des vies.

- L’Amour, ça se travaille, l’Amour qui va plus loin que les sentiments et n’est pas spontané, il faut s’apprivoiser

- Est-ce que nous laissons Jésus continuer son chemin parmi nous ?

- Être Chrétien c’est peut-être tout simplement laisser Jésus continuer son chemin parmi nous !

Pour approfondir la lecture de l’épitre, nous pouvons lire la brochure « Grandir dans l’Amour » du Pape François.


Résumé de l’homélie sur base des notes prises par Martine della Faille.